PROGRAMME

MERCREDI 30 MARS 2022

14h00 : WERCREDI, c’est WARDI !
Dès 9 ANS

Parce qu’il n’y a pas d’âge pour se rebeller, la neuvième édition du Festival Ciné-Rebelle vous propose une séance à destination des enfants. Venez vous projeter dans l’étonnante histoire de Wardi, petite fille palestinienne de onze ans vivant avec sa famille dans un camp de réfugiés au Liban. Vous allez aimer suivre Wardi dans son aventure en quête de ses origines, guidée par son grand-père, Sidi, au travers des ruelles de son bidonville et des souvenirs des membres de sa famille.

Projection de Wardi de Mats Grorud (Fiction, France-Norvège, 2018, 1h14), suivie d’un goûter offert pour les enfants et d’une animation* (atelier d’initiation à la stop-motion en présence d’un invité spécial !)

Synopsis du film :  Beyrouth, Liban. Wardi, une jeune Palestinienne, vit avec toute sa famille dans le camp de réfugiés. Sidi, son arrière-grand-père lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée, Wardi craint qu’il ait perdu l’espoir d’y retourner un jour.

Bande annonce :


20H30 : Back to the Culture

Projection des Misérables de Ladj Ly (Fiction, France, 2019, 1h42)
Précédée du court métrage Moi et mon ami Sicamer de Elhadj  (20mn) en présence de l’équipe du court métrage*

Le temps d’un cours, nous nous sommes réuni·es dans un groupe et, le temps d’un instant, nous nous sommes posé la question d’un thème à aborder à travers le cinéma qui pourrait éveiller certaines consciences. De cet instant, nous avons choisi d’évoquer le racisme, vaste sujet qui, encore aujourd’hui à nos yeux, est bien trop présent dans le monde. Alors le temps d’une soirée, nous voulons remettre les différentes cultures à l’honneur et montrer à travers un film, un moment, un partage que nos différences ne doivent pas être une entrave mais une force. Nous ne mettrons personne de côté, le mélange et la diversité seront au rendez-vous. 

C’est pour cela que nous vous invitons à notre soirée Back to the culture où l’on y projettera le film Les Misérables de Ladjy Li, un film reflétant une situation en France que certain·es connaissent mais que d’autres découvriront. Nous accompagnerons ce film d’un court métrage et l’intervention de son équipe afin de raconter une histoire et comment elle a abouti et vu le jour, le tout accompagné d’animations et d’un buffet multiculturel organisés par nos soins. 

Notre équipe trépigne d’impatience à l’idée de vous voir afin d’échanger sur des ressentis ou encore des histoires… votre histoire, notre histoire.

Synopsis du court métrage : Depuis longtemps, Paul vit sa vie avec un ami très spécial : Sicamer. A son plus grand regret, Sicamer accompagne le jeune Paul partout et depuis toujours, sans lui laisser de répit. Mais durant une journée, Paul va oublier cette présence compliquée en croisant le chemin d’une jolie jeune femme.

Synopsis du film : Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Bande annonce :


JEUDI 31 MARS 2022

18H30 : Regards inachevés

Projection de Dirty God de Sacha Polak (Fiction, Grande-Bretagne, 2019, 1h44)
Précédée du court métrage My Body de Sandralee Zinzen et Nicolas Nivesse (2018, 2 mn)
Suivie d’un débat* (intervenant·es à confirmer)

Aujourd’hui, nos regards sont dominés par un filtre perfectionniste et biaisé, nos corps sont souvent les plus scrutés. Dans cette séance, nous nous opposons à cette société superficielle et partons enlacer la réalité, au travers de films brisant le dictat de la beauté extérieure, pour plonger dans l’âme de personnages bouleversants.

Synopsis du court métrage : Une jeune adolescente se regarde dans la glace. Elle ne se plaît pas, se trouve trop grosse, trop maigre, difforme, elle ressemble à un monstre. Peut-être devrait-elle prendre un peu de recul pour voir qu’elle n’est pas si monstrueuse.

Synopsis du film : Le visage à moitié brûlé, et une petite fille de deux ans. C’est tout ce qu’il reste de la relation de Jade à son ex, qui l’a défigurée à l’acide. A la violence de cette relation «amoureuse», succède désormais celle du regard des autres. Face à cette nouvelle vie qu’elle n’a pas choisie, Jade doit faire un choix : se laisser couler, ou s’accepter, réapprendre à sourire, et à aimer…

Bande annonce :


VENDREDI 1ER AVRIL 2022

20h30 : Fiertés

Projection de Petite fille de Sébastien Lifshitz (Documentaire, France , 2020 , 1h25)
Suivie d’une Discussion dans le hall sur le film et sa thématique animée par Ruben Freitas, une personne concernée (30-45min)

À travers cette thématique, nous voulons parler de trans-identité, de la place des personnes transgenres dans la société et dans leurs représentations mais aussi des discriminations liées au genre. Notre thématique peut lier plusieurs des sujets en relation avec les discriminations de genres : par exemple, nous pouvons parler de l’injonction au genre dans la société ou encore des diktats et standards de l’apparence (corps et beauté). C’est pourquoi nous avons choisi un film qui s’intéresse à la question des personnes transgenres dans la société et notamment dès le plus jeune âge avec la trans-identité de Sasha.

Synopsis du film : Sasha, née garçon, se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans. Le film suit sa vie au quotidien, le questionnement de ses parents, de ses frères et sœur, tout comme le combat incessant que sa famille doit mener pour faire comprendre sa différence. Courageuse et intraitable, Karine, la mère de Sasha, mène une lutte sans relâche portée par un amour inconditionnel pour son enfant.

Bande annonce :


22h00 : Soirée spéciale courts métrages « Dernier re-court » ***Soirée festive et gratuite***

Pour cette deuxième partie de soirée, nous vous proposons 5 courts métrages pré-sélectionnés par notre équipe. À la fin de la projection, nous vous retrouverons pour un moment convivial autour d’un buffet. À cette même occasion, vous pourrez voter pour votre court métrage préféré.
Et pour finir ce festival en beauté, nous vous inviterons à revenir en salle pour la remise des prix de la compétition de courts métrages et…. une petite surprise !

Vandale de Lucien Hebrant (6m44)
Mathilde, une jeune étudiante de nature réservée, accompagne sa pétillante amie Nash dans les toilettes de l’université pour graffer. Mathilde fond en larmes en découvrant sur les murs une liste intitulée « Désigne ton agresseur ». Elle alors cherche le courage de briser le tabou autour de son viol

Je veille sur toi de Janek Tarkowski (15min59)
Nicolas, un retraité attaché à son indépendance, perd son autonomie suite à un problème cardiaque. Son fils Gabriel lui impose alors un robot pour l’assister, sans penser aux conséquences de son choix…

Be Jacob de Malik Bourkache (12min25)
Jacob, un enfant des rues du Kenya, se retrouve projeté très jeune dans une vie qu’il n’a pas souhaité. Son rêve est de devenir avocat.

Gendarmes et voleur d’Hadrien Second (3m07)
Au cours d’une partie de « Gendarmes et voleurs » dans un terrain vague, Caïn, Abel et Noé découvrent les rapports de pouvoir.

Mrs Lovely d’Alexandre Degardin (14m55)
Sur son temps libre, Laura imite les travestis masculins et maquille son visage avec exagération. Dans ce jeu d’apparence, elle soulève la question du genre et de ce que suggère être « plus femme que femme ». Un moyen pour elle de sortir du modèle ordinaire inculqué par ses parents et de s’affirmer auprès de tous.

(*) : Tous les débats à l’issue des séances se feront dans un espace dédié du cinéma au fond du hall.

——–

Informations pratiques :
Cinéma Les Lumières
49 Rue Maurice Thorez
92000 Nanterre
https://www.leslumieres-nanterre.fr/

Tarif unique pour chaque séance : 3,50€ (sauf la soirée de clôture en accès libre)

Contacts :
Coordination générale : Sophie Gergaud – sgergaud@parisnanterre.fr
Programmation/Organisation des séances : cinerebelle@gmail.com