6e édition : du 1er au 5 avril 2019

  • EN OUVERTURE DU FESTIVAL LUNDI 1 AVRIL – SOIRÉE PROJECTION-DÉBAT – 20h15

Rumble : The Indians who Rocked the World
Un film documentaire réalisé par Catherine Bainbridge, co-réalisé par Alfonso Maiorana (2017, VOST FR, 103 mn)

Projection suivie d’un débat en présence de Caroline Damiens (maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’université Paris Nanterre, au Département Arts du spectacle)

Lieu : Cinéma Chaplin Denfert à Paris

Tarif : billetterie classique du cinéma

 

  • MARDI 2 AVRIL – SOIRÉE PROJECTION-DÉBAT – 20h15

Nocturama
Un film réalisé par Bertrand Bonello
(2016, FR, 126 mn)

Projection suivie d’un débat en présence d’Ilias Le Doré, Rabah Nait Oufella et  Hamza Meziani (acteurs dans le film).

Lieu : Cinéma Chaplin Denfert à Paris

Tarif : billetterie classique du cinéma

 

  • MERCREDI 3 AVRIL  – SOIRÉE PROJECTION-DÉBAT – 20h30

Still Recording
Un film documentaire réalisé par Saaed Al Batal et Ghiath Ayoub (soirée en partenariat avec L’ACID)
(2018, VOST FR, 120 mn)

Projection suivie d’un débat en présence de Ghiath Ayoub un des deux réalisateurs.

Lieu : Cinéma Les Lumières à Nanterre

Tarif : 3,50 €

 

  • JEUDI 4 AVRIL – SOIRÉE COMPETITION COURT-MÉTRAGE – 20h15

Première 45mn : 

Une Histoire de Jeannot de Nicolas Bianco-Levrin et Julie Rembauville (15’56)

L’Amazone d’Alexandra Naoum (13’33)

Best Friend de Nicholas Olivieri, Yi Shen, Juliana De Lucca, Varun Nair et David Feliu (5’46)

Pablo de Julien Carpentier (9’47)

Entracte

Deuxième 45mn :

Entorse de Pierre-Louis Umdenstock (6′)

Thermostat 6 de Maya Av-Ron, Mylène Cominotti, Marion Coudert et Sixtine Dano (4’48)

Je suis un reflexe de Zulma Rouge (2’23)

The Juggler de Skirmanta Jakaité (11’05)

Video Killed The Radio Star deJulia Chapot (11’45)

The Ostrich Politic de Mohammad Houhou (6’26)

Lieu : Cinéma Chaplin Denfert à Paris

Tarif : 5 €  (Les cartes Chaplin, CIP, et CinéPass son acceptées)

 

  • VENDREDI 5 AVRIL – SOIRÉE NUIT CINÉMA – 20h30 à l’aube

The Lobster réalisé par Yorgos Lanthimos
(2015, VOST FR, 95 mn)

Ma vie de courgette réalisé par Claude Barras
(2016, FR, 66 mn)

Jeune femme réalisé par Léonor Serraille
(2017, FR, 82 mn)

Billy Elliot réalisé par Stephen Daldry
(2000, VOST FR, 90 mn)

Lieu : Cinéma Les Lumières à Nanterre Ville

Tarif : 3,50 € par film / 14 € la nuit

4e édition : du 25 au 30 avril 2017

—- PROJECTIONS / RENCONTRES —-

MARDI 25 AVRIL – 20h30
MUCH LOVED de Nabil Ayouch
Cinéma Chaplin Denfert (Paris)

MERCREDI 26 AVRIL – 20h30
MALGRE LA NUIT de Philippe Grandrieux
Cinéma Les Lumières (Nanterre)

—- COMPETITION COURTS METRAGES —-

JEUDI 27 AVRIL / 20h
Cinéma Chaplin Denfert (Paris)
Début de la projection à 20h30.

Première partie
This is it de Thomas Estournel (6’37)
Brûlée de Ariane Boukerche(1’42)
Beautiful Injuries de Judith Beauvallet (8’43)
Je suis tout près de Raphaël K/ Yohan Granara (2’20)
Nulla de Delfina Mayer (4’12)
Les Marées blanches de Marie Fages (14’15)
AMA de Emilie Almaida, Liang Huang, Mansoureh Kamari, Julie Robert, Juliette Peuportier, Tony Unser (3’34)

Deuxième partie
Lumpen de Thibaut Piotrowski (8’25)
Pixilum d’Erik Grillo (1’09)
En la frontera de Tomás Zabala (13’07)
The Cream de Jean-Marie Villeneuve (8’38)
Quatre temps après la fin de David Arthur (6’03)
Défense de filmer de Zak Kedzi (10’06)

—- PROJECTIONS / RENCONTRES —-

VENDREDI 28 AVRIL – 20h30
THE MATERIAL BOY de Luizo Vega
En présence du réalisateur

Cinéma L’Entrepôt
Entrée : 6,50 €

—- NUIT CINEMA —-

SAMEDI 29 AVRIL AU DIMANCHE 30 AVRIL – 20h30 à l’aube
Cinéma Les Lumières (Nanterre)

Un marathon cinéma : quatre longs métrages, des animations, des cadeaux à gagner !

Les 4 films dans l’ordre de diffusion :
VIDEODROME de Cronenberg
PERFECT BLUE de Satoshi Kon
LA PIEL QUE HABITO de P. Almodovar
LE CONGRES d’Ari Folman

Pourquoi nous programmons ?

Le Festival Ciné-Rebelle défend un cinéma libre, dissident, décalé, personnel. Nous vous proposons une programmation plurielle, pour découvrir des films passés trop furtivement sur les écrans et redécouvrir aussi quelques succès sous un éclairage nouveau. Du court au long, le Festival Ciné-Rebelle explore toutes les formes de cinéma et souhaite mettre en lumière de jeunes créateurs pour soutenir le cinéma indépendant et les films de la marge. Un festival créé dans l’ombre à l’Université de Nanterre pour mettre en lumière des productions discrètes mais néanmoins essentielles.

Il s’agit pour nous de mettre en valeur des films qui sont à la fois des propositions fortes de cinéma d’un point de vue esthétique mais aussi des propositions engagées de réflexion sur le monde contemporain.

 

L’équipe de programmation

Elle est formée chaque année par les étudiants de 3e année de Licence Cinéma à l’université de Nanterre suivant le TD Programmation. A partir de 2010, ce cours pratique pensé sur le mode de l’atelier, proche du « stage en résidence », est coordonné par Carole Milleliri, alors ATER à l’université de Nanterre, critique de cinéma e programmatrice pour l’association Collectif Prod. Elle engage d’abord les étudiants à développer de petits projets parallèles  : nuits de projections au cinéma de Nanterre, soirées spéciales aux cinémas de Colombes et Courbevoie, projections-débats sur le campus de Nanterre, soirées courts-métrages au Forum des images. En 2014, elle décide de transformer le TD en créant l’appellation Festival Ciné-Rebelle et donne une nouvelle ampleur professionnalisante au TD. En 2018, le projet est repris par  par Fairouz M’Silti, scénariste, réalisatrice et déjà intervenante dans le cadre de divers dispositifs d’éducation à l’image.

Engagées dans une même démarche réflexive sur le cinéma, à l’intersection des questions esthétiques et sociologiques, Fairouz M’Silti et Carole Milleliri défendent la visibilité des cinéma de la marge et la nécessité de nouveaux récits pour penser un monde pluriel. Ainsi, en mai 2018, elles créent ensemble le site de presse Les Ecrans Terribles, dont elles sont respectivement directrice de publication et rédactrice en chef.

La démarche pédagogique

Le Festival Ciné-Rebelle s’appuie sur une démarche empirique afin de permettre chaque année l’élaboration d’une édition créée par une nouvelle promotion. Il s’agit d’initier les étudiants à la création d’événements culturels et de stimuler leur réflexion sur le cinéma en les confrontant à diverses réalités pratiques de cet art industriel. Au programme : découverte des métiers de la distribution, de l’exploitation et de la programmation, apprentissage du travail en équipe, négociation avec les distributeurs, discussion avec les partenaires exploitants, création de supports de communication, organisation d’un plan médias, animation de séances de cinéma…

Evolutions

En 2019, le Festival Ciné-Rebelle devient une association loi 1901 sous l’impulsion de plusieurs étudiants programmateurs, afin de soutenir la cohérence du projet au fil des ans, de créer des ponts entre les promotions et de permettre l’épanouissement matériel du festival. Le bureau est composé de Hugo Bouillaud (Président) et Kimberly Layney (Trésorière).

Evénement créé en partenariat avec le Cinéma Les Lumières (Nanterre), les Cinémas Chaplin (Paris), L’Entrepôt Cinéma (Paris), l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), le site de presse Les Ecrans Terribles.
Avec le soutien du département Arts du spectacle et du service d’Action culturelle de l’Université Paris Ouest.