Festival Ciné-Rebelle : 1ère édition

JEUDI 27 MARS 2014

Programme de courts métrages sélectionnés sur appel à films et rencontre avec les équipes de films.

VENDREDI 28 MARS 2014

Projection d’Holy Motors de Leos Carax. suivie d’une rencontre et d’un débat avec la salle.

SAMEDI 29 MARS 2014

Tables rondes sur le cinéma 2.0 et les nouvelles formes de productions indépendantes indépendantes : avec Lauren Grall (productrice, 6.11 Films) et Pierre-Emmanuel Le Goff (producteur et distributeur, La 25e Heure).

Projection du film Les Éléphants d’Emmanuel Saada (distrib. : La 25e heure).

Nuit Ciné-Rebelle : Quatre longs-métrages de fiction pour faire le plein de cinéma. Entractes avec animations et collations pour les spectateurs nocturnes !

L’Inconnu du lac (Alain Guiraudie, 1h37), Sailor et Lula (David Lynch, 2h05), Funny Games (Michael Haneke, 1h43), Dog Pound (Kim Chapiron, 1h31).

 

Festival Ciné-Rebelle : 2e édition

VENDREDI 10 AVRIL 2015

Ouverture du festival avec une séance spéciale, en partenariat avec l’ACID :

Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hania (Tunisie, France, Canada, Émirats Arabes Unis – 1h30 min – Sortie France : avril 2015).

Tunisie, avant la révolution. Un homme à moto, armé d’un rasoir, balafre les fesses des femmes qui arpentent les trottoirs de Tunis. On l’appelle le Challat, “la lame”. Fait divers, rumeur ou mise en scène politique, d’un quartier à l’autre, tout le monde en parle, mais personne ne l’a jamais vu. Dix ans plus tard, alors qu’avec le Printemps Arabe les langues se délient, une jeune réalisatrice obstinée enquête pour élucider le mystère du Challat de Tunis.

SAMEDI 11 AVRIL 2015

Cette année, la Nuit Ciné-Rebelle présentera quatre films pétris par un souffle de révolte et/ou d’innovation à leur sortie, des films rebelles dans leur façon de représenter et d’interroger la société qui les a vus naître. Il s’agira de mettre en avant un cinéma frondeur, qui bouleverse l’horizon d’attente du spectateur. Ce sera donc l’occasion de redécouvrir quatre films à la carrière internationale. Des films qui restent gravés dans les mémoires et qui méritent de retrouver les honneurs du grand écran pour être appréciés dans toute leur fougue.

Henry, portrait d’un serial killer de John Mc Naughton. Durée : 1h23.
Orange mécanique
de Stanley Kubrick. Durée : 2h16.
Persepolis de Marjane Sartrapi et Vincent Paronnaud. Durée : 1h35
La Haine de Mathieu Kassovitz. Durée  : 1h35

MARDI 14 ET MERCREDI 15 AVRIL 2015

Deux tables rondes pour promouvoir et défendre un cinéma pluriel, reflet de la diversité d’un monde en mutation, ce cinéma qui a parfois du mal à trouver sa place jusqu’aux salles dans un paysage cinématographique saturé. Par ces tables rondes, nous souhaitons créer un lieu chaleureux d’échanges privilégiés entre étudiants, professionnels du cinéma et amateurs curieux pour débattre ensemble d’enjeux actuels.

– Liberté et sexualité à l’écran : le queer en question

Aujourd’hui, la notion de liberté sexuelle renvoie beaucoup dans notre imaginaire à la notion de queer et aux mouvements LGBT. La revendication des libertés sexuelles, visant à leur légitimité sociale et culturelle a-t-elle libéré les représentations cinématographiques ou conduit à la création de nouveaux stéréotypes ? L’institutionnalisation des mouvements LGBT a-t-elle contribué à marginaliser ou à populariser le cinéma queer ?

– Quand les femmes se regardent : les représentations du féminin au féminin

Autrefois purement objet cinématographique, les femmes, par leur présence dans les métiers du cinéma, ont-elles réussi à reprendre en main leur propre image filmique ? En compagnie de femmes et d’hommes travaillant dans différents domaines du cinéma (production, réalisation, programmation, jeu), nous nous interrogerons sur la force des conditionnements sociaux et sur les barrières que nous nous imposons à nous-mêmes.

VENDREDI 17 AVRIL 2015

Notre appel à films a permis de collecter près de 130 films. Le 17 avril, nous proposerons donc une dizaine de films courts sur grand écran pour explorer la fantaisie, la folie, la liberté de ce format élastique et de ce champ de création hétéroclite.

SAMEDI 18 AVRIL 2015

Tonnerre de Guillaume Brac. En sa présence.

Les Rencontres d’après-minuit de Yann Gonzalez. En sa présence.

DIMANCHE 19 AVRIL 2015

La Bataille de Solférino de Justine Triet

En présence du producteur du film : Emmanuel Chaumet.

Avant-première du film Le Dos rouge d’Antoine Barraud.

Festival Ciné-Rebelle : 3e édition

SAMEDI 9 AVRIL 2016

Lost Highway de David Lynch (2h15)

The Act of Killing de Joshua Oppenheimer (2h02)

Les Petites Marguerites de Vera Chytilova (1h14)

L’Étrange Couleur des larmes de ton corps de Hélène Cattet et Bruno Forzani (1h42)

LUNDI 11 AVRIL 2016

Pauline s’arrache d’Emilie Brisavoine. En présence de la réalisatrice.

Ça commence comme un conte de fées : il y a une reine, un roi et leurs beaux enfants, Pauline, Anaïs et Guillaume. Mais c’est plus compliqué que ça en fait… Pauline, 15 ans, est la seule de la fratrie à vivre encore avec ses parents. Entre sa mère, une ancienne reine de la nuit, et son père qui se travestit, son quotidien est explosif. Elle est filmée par sa demi-sœur Émilie, qui mélange des archives familiales et des images prises sur le vif…

Séance en partenariat avec l’ACID.

pauline-s-arrache

MARDI 12 AVRIL 2016

Dernier Maquis de Rabah Ameur-Zaïmèche

Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède uneentreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l’imam…

dernier-maquis

MERCREDI 13 AVRIL 2016

Projection de Horsehead de Romain Basset. En présence du réalisateur.

Depuis son enfance, Jessica est hantée par des cauchemars récurrents dans lesquels elle est poursuivie par une mystérieuse créature à tête de cheval appelée Horsehead. Suite au décès de sa grand-mère maternelle, elle est contrainte de retourner dans la maison familiale. Après une première nuit agitée, Jessica tombe subitement malade. Clouée au lit par une forte fièvre, la jeune femme décide d’utiliser son état léthargique pour expérimenter le rêve lucide et essayer ainsi de prendre le contrôle de ses cauchemars, une pratique dangereuse dont certains ne se remettent jamais.

horsehead

JEUDI 14 AVRIL 2016

Soirée courts métrages – Compétition

La compétition des courts métrages se déroule lors d’une soirée dédiée à mettre en avant des films de format court, tous genres confondus. Un jury professionnel, un jury Coop Campus et le public voteront pour leur film favori !

VENDREDI 15 AVRIL 2016

Un français de Diastème. En présence du réalisateur

Avec ses copains, Braguette, Grand-Guy, Marvin, Marco cogne les Arabes et colle les affiches de l’extrême droite. Jusqu’au moment où il sent que, malgré lui, toute cette haine l’abandonne. Mais comment se débarrasser de la violence, de la colère, de la bêtise qu’on a en soi ? C’est le parcours d’un salaud qui va tenter de devenir quelqu’un de bien.

un-francais

SAMEDI 16 AVRIL 2016

Stand de Jonathan Taieb. En présence due l’équipe.

A Moscou, un jeune couple, Anton et Vlad, est témoin passif d’une agression. Plus tard, ils apprennent qu’un crime homophobe a été commis au même moment et au même endroit. Aussitôt, Anton décide de lancer une enquête, mais sa soif de vérité n’a d’égal que les peurs et l’amour de Vlad. La quête qu’ils vont mener les conduit vers un avenir incertain.

stand

Pourquoi nous programmons ?

Le Festival Ciné-Rebelle défend un cinéma libre, dissident, décalé, personnel. Nous vous proposons une programmation plurielle, pour découvrir des films passés trop furtivement sur les écrans et redécouvrir aussi quelques succès sous un éclairage nouveau. Du court au long, le Festival Ciné-Rebelle explore toutes les formes de cinéma et souhaite mettre en lumière de jeunes créateurs pour soutenir le cinéma indépendant et les films de la marge. Un festival créé dans l’ombre à l’Université Paris Nanterre pour mettre en lumière des productions discrètes mais néanmoins essentielles.

Il s’agit pour nous de mettre en valeur des films qui sont à la fois des propositions fortes de cinéma d’un point de vue esthétique mais aussi des propositions engagées de réflexion sur le monde moderne. Cette année, pour la 4e édition, le mot-clé du festival est le CORPS, avec un intérêt particulier pour les questions des métamorphoses et des sexualités dans leur pluralité du cinéma fantastique au cinéma queer en passant par la chronique sociale et l’animation.

Les étudiants programmateurs – 2017

Étudiants en Licence Cinéma à l’université Paris Nanterre, nous faisons partie de l’atelier Ciné-Ouest, coordonné depuis la rentrée 2010 par Carole Milleliri. L’atelier a pour but d’initier les étudiants à la création d’événements culturels. Au programme : découverte des métiers de la distribution, de l’exploitation et de la programmation, apprentissage du travail en équipe, négociation avec les distributeurs, discussion avec les partenaires exploitants, création de supports de communication, organisation d’un plan médias, animation de séances de cinéma… Au fil des années, cet atelier pratique a donné naissance à de multiples événements, jusqu’à la création du festival Ciné-Rebelle en 2014.

Un événement créé en partenariat avec le Cinéma Les Lumières (Nanterre), les Cinémas Chaplin (Paris), L’Entrepôt Cinéma (Paris), l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), Clap! Mag. Avec le soutien du département Arts du spectacle et du service d’Action culturelle de l’Université Paris Ouest.